SAMU 33

Attention! Les photographies que vous allez découvrir ci-dessous peuvent heurter la sensibilité de certains d’entre vous. 

Pendant près de 6 mois, j’ai partagé, de jour comme de nuit, la vie des équipes du SMUR de Bordeaux.

Les photographies que vous allez découvrir se déroulent comme un film, au fil des appels et au rythme des interventions.

Parfois les mots nous échappent et sont impuissants face à la souffrance.

Nos yeux  se dérobent devant une réalité trop dure. Seule la photographie peut fixer cette fraction de seconde où tout se joue aux frontières de la vie et de la mort.

7 commentaires on SAMU 33

  • pm says:
    25/02/2014 at 23 h 55 min

    BRAVO !!!
    Pour qui connait ce milieu (photographe amateur et secouriste bénévole), ce reportage photo apparait d’une grande qualité !
    Merci de m’avoir ainsi fait revivre, au travers de ces quelques clichés, le quotidien si éprouvant de ces hommes de l’ombre, anges gardiens de la cité, qui intervention après intervention, sauvent ces vies, petites ou grandes, belles ou moins belles, mais toutes de la même importance… Belle récompense pour un si rude dévouement !

    Répondre

  • chouchou says:
    02/03/2014 at 1 h 16 min

    Magnifique serie de photo.
    De très beaux clichés qui retracent le quotidien des secours en france

    Répondre

  • Antoine says:
    09/03/2014 at 12 h 02 min

    Magnifique reportage qui rend hommage aux secouristes qui font leur maximum chaque jour pour sauver des vies. Merci.

    Répondre

  • Laetitia says:
    23/03/2014 at 11 h 59 min

    très beau reportage et bravo aux secouristes et à leur dévouement .

    Répondre

  • Alain says:
    23/03/2014 at 16 h 35 min

    (Photographe amateur) ce sont des photos « parlantes » bravo au Samu…..

    Répondre

  • Revue says:
    30/07/2015 at 14 h 58 min

    Toute l’activité d’un SAMU SMUR résumée en photos ! Bravo aux équipes !

    Répondre

  • Lionel Peller says:
    26/07/2016 at 12 h 00 min

    Bonjour,

    Des images crues et prises « sur le vif », mais qui plonge l’amateur ou le « lambda » dans l’univers d’un SAMU. C’est brutal, sans équivoque, mais c’est la réalité, loin de l’image édulcorée qu’on pourrait avoir des services de secours. Très belles photos (comme celles du grand requin blanc d’ailleurs 🙂 ).

    Lionel
    Sapeur-pompier en Belgique.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs marqués avec * sont obligatoires